Pêche à pied

Pêche à pied
La pêche à pied est principalement pratiquée pendant les grandes marrées, quand l'estran découvre les rochers et les bancs de sable. Toutes les deux semaines, deux ou trois jours après la pleine et la nouvelle lune, le coefficient des marées atteint un maximum. En fonction de l'alignement du soleil, de la lune et de la terre, l'amplitude est plus prononcée. A Carnac, les grandes marées basses ont lieu à midi et à minuit.

Cet espace entre mer et terre est un lieu de vie très recherché pour de nombreuses espèces, qui trouvent là la nourriture dont ils ont besoin et une relative sécurité. A marée haute, tout ce petit monde essaie d'attraper un petit bout d'algue ou un plus petit que soi. Mais quand la mer redescend, branle bas de combat, chacun se met à l'abri : certains se cachent dans les rochers, d'autres s'enfuient sous le sable.

Les crevettes et les oursins se cachent dans les flaques d'eau des rochers sous les algues. Les moules, les bigorneaux et les huîtres se fixent sur les rochers. Les coques et les couteaux s'enfuient sous le sable.

Le pêcheur à pied utilise des outils adaptés à chaque espèce. Un haveneau (épuisette maritime) pour la crevette, un tranchant pour décoller les huîtres, un râteau pour gratter le sable dans les zones à coques.

Règles de la pêche à pied.


Respecter les quantités et dimensions:
Moules 5 kg par pers, 4 cm
Palourdes 3 kg par pers, 3.5 cm
Huitres creuses 3 douzaines, 30 gr pièce
Coques 5 kg par pers, 3 cm

Engins de pêches autorisés:
Gratte main, plateau 3 dents, couteau pêche
Interdit : Pelle, tamis, engins mécanique.

Vente interdite, consommation exclusivement familiale.

Pêche interdite à moins de 10 m du périmètre des concessions de cultures marines.

Pêche autorisée du lever au coucher du soleil.

Votre commentaire sur 'Pêche à pied'